Home » Voyage » Voyage culturel en Corée du Sud : 2 Musées à découvrir absolument

Passionné de voyage culturel, vous êtes à la recherche d’une destination ? Et pourquoi pas la Corée du Sud ? Cette dernière dispose de quelques musées très intéressants, et il y en a vraiment pour tous les goûts, en allant du thé qui est si riche dans le pays au musée sur l’homme, l’art et la nature. Dans cet article sur la Corée du Sud, c’est de musées avec un grand M que vous découvrirez.

 

O’sulloc Tea Museum, à ne pas manquer si vous êtes de visite en Corée du Sud

Le musée O’sulloc est situé sur l’île de Jeju, à côté des grands champs de thé de Seogwang Tea Planation. Cet espace culturel a été construit par Amore Pacific en 2001 dans le but d’exposer aux visiteurs les thés coréens « Nokcha » et la culture traditionnelle du thé. Son objectif est surtout d’harmoniser l’Occident et l’Orient, ainsi que la modernité avec les traditions du passé. Aujourd’hui, le musée s’est élargi avec les bâtiments Teastone (côté culturel) et Innisfree (boutique/café). Si vous êtes un amateur de thé dans toutes ses variétés, vous devrez absolument partir en Corée du Sud.

Par exemple, le Teastone est un bâtiment de deux étages qui accueille des espaces d’exposition, dont une galerie qui présente des tasses de thé et aussi une collection ancienne d’ustensiles à thé. Sachez que les tasses sont particulièrement considérées comme des œuvres d’art de la céramique dans le pays. Les visiteurs pourront également découvrir la culture du thé vert coréen dans la salle de classe du Teastone. Vous y apprendrez des sujets passionnants tels que : l’histoire et les différents types de thés, les conseils pour la préparation et l’utilisation des thés, la cérémonie ancestrale, les jardins de thé du monde, etc.

Visiter le Museum Space Art Nature (SAN)

Le Museum SAN est situé dans la province de Gangwon, à Oak Valley, dans les montagnes de Wonju. Il a été nommé ainsi pour désigner « espace, art, nature » et aussi parce que le mot « san » signifie montagne dans la langue coréenne. Le bâtiment a été conçu par l’architecte japonais Tadao Ando et est sous l’administration du groupe Hansol Foundation of Culture & Hansol Paper. Il a ouvert ses portes aux publics durant l’année 2013, à l’origine sous le nom de Museum Hansol, et a ensuite été renommé Museum SAN en 2014. « Healing » est le mot fétiche de la société pour montrer que l’art vient des êtres humains, et que ces derniers dépendent surtout de la nature.

Le musée est doté d’une architecture minutieusement étudiée et est composé d’une magnifique arche rouge à l’entrée, de sculptures en plein air, de trois jardins où les gens peuvent vider leur esprit, d’un centre d’accueil et d’un bâtiment principal. Les autres installations comprennent une salle d’exposition James Turrell (Sky Space, Horizon Room, Ganzfeld et Wedgework), une galerie sur le papier, une exposition sur l’interaction des humains et de la nature, ainsi qu’une collection d’œuvres d’art qui reflète le développement de l’art moderne et contemporain coréen. Profitez également pour faire un tour au café et à la boutique du musée.